Connaître votre adversaire engendre-t-il nécessairement de l’extrémisme? Le cas du conflit israélo-palestinien