Vue d’ensemble du projet

  • Des analystes et des praticiens stratégiques examineront le rôle de la médiation – et la fonction spécifique des représentants spéciaux du secrétaire général de l’ONU (RSSG) – dans les efforts de consolidation de la paix sur la scène internationale.

Co-Présidents

  • Timothy Sisk, doyen associé, École Josef Korbel d’études internationales, Université de Denver
  • Roland Paris, directeur du CÉPI, Université d’Ottawa

Auteurs des mémoires

  • « The SRSGs and Peacemaking: Lessons Learned »
    Elizabeth Cousens et Katia Papagianni, Centre Henri Dunant pour le dialogue humanitaire
  • « Mediation and Peacebuilding in War-Torn Societies: SRSGs and DSRSGs in Integrated Missions »
    Cedric de Coning, Institut norvégien d’affaires internationales (NUPI) et Centre africain pour la résolution constructive des conflits (ACCORD)
  • « Mediating through the Muddle: The Case for Peacemaking with Power»
    Timothy Sisk, Université de Denver
  • « SRSGs: Custodians of the Peace »
    L’ambassadeur Terje Rød Larsen, président, Institut international de la paix
  • « SRSG Mediation in Civil Wars: Revisiting the ‘Spoiler’ Debate »
    Marie-Joёlle Zahar, Université de Montréal

Détails et Objectifs

  • La recherche récente s’est concentrée sur l’institution critique des représentants spéciaux du secrétaire général (RSSG) en tant que « gardiens » des processus de paix; en plus de leurs propres capacités d’élaborer une orientation stratégique pour les opérations de paix, de prendre des décisions dans les dossiers délicats tels que la « gestion des fauteurs de troubles » et de coordonner la fonction du « groupe d’amis » et des activités des donateurs (et la collaboration avec les organisations non gouvernementales), les RSSG permettent – en apparence – d’intégrer de manière efficace les divers acteurs de l’ONU sur le terrain.
  • Étonnamment, peu de recherches scientifiques rigoureuses portent sur cette institution clé, tant en termes de rendement des RSSG que des manières d’améliorer leurs rôles dans l’établissement d’une cohérence stratégique et opérationnelle en matière d’activités de consolidation de la paix. Ce volet du projet de consolidation de la paix durable sera l’un des premiers projets à traiter explicitement et de manière critique des fonctions des RSSG, surtout en ce qui a trait au rôle de ces individus dans la personnification de la durabilité au moyen de diverses phases d’intervention (p. ex., de l’établissement de la paix à la consolidation de la paix) et au fil des missions successives.

Calendrier

  • On préparera des mémoires en vue d’une consultation initiale qui se déroulera à New York le 19 février 2009. La consultation inclura la présentation des mémoires et la tenue d’un dialogue parmi les spécialistes et les praticiens stratégiques de premier plan des Nations Unies avec un accent particulier mis sur la participation de haut niveau des personnes de l’organisation directement touchées par les efforts de médiation (principalement, mais non exclusivement, le Département des affaires politiques et le Bureau de l’appui à la consolidation de la paix).
  • Par suite de la réunion de New York, un document stratégique sera publié pour fins de diffusion élargie. Ce document incorporera les mémoires présentés et inclura un sommaire des délibérations collectives.

Renseignements

Elizabeth Cox, Executive Director
Center for Sustainable Development and International Peace
University of Denver
2201 S. Gaylord Street
Denver, Colorado 80120 USA
Phone: +1 303 871-7901; Email: [email protected]

Liens