Par TRITA PARSI
Note du CÉPI No. 14, février 2012

  • Barack Obama a initialement tendu la main à l’Iran, jouant la carte diplomatique.
  • Toutefois, l’espace pour une approche diplomatique s’est avéré limité, en partie en conséquence des élections frauduleuses de 2009 en Iran et des pressions internes sur Obama contre la poursuite des négociations.
  • L’administration Obama a donc abandonné son plan pour une reprise de dialogue avec l’Iran, mais en ce faisant, a révélé son manque de patience; l’option diplomatique devait réussir immédiatement ou pas du tout.

 Version intégrale (disponible en anglais seulement)

Trita Parsi est président du National Iranian American Council et l’auteur de A Single Roll of the Dice: Obama’s Diplomacy with Iran (Yale University Press, 2011).