8 avril 2022 – Bienvenue Barbra Chimhandamba, Chercheuse postdoctorale CÉPI!

Nous sommes heureux d’accueillir la chercheuse postdoctorale Barbra Chimhandamba !

Barbra a été recrutée dans le cadre du projet de recherche collaboratif « Changing Orders: Shaping the Future and Securing Rights in a World in Transformation (Changement de l’ordre : Façonner l’avenir et garantir les droits dans un monde en transformation) », dont le financement par le Forum pour le dialogue Alex-Trebek a été octroyé au Centre de recherche et d’enseignement sur les droits de la personne (CREDP), au Carrefour des réfugiés, à l’Institut de recherche sur la science, la société et la politique publique (ISSP) et au Centre d’études en politiques internationales (CÉPI).

Barbra a détient un doctorat en sciences politiques et une maîtrise en sciences politiques, tous deux de l’Université Carleton, ainsi qu’un baccalauréat spécialisé en français de l’Université du Zimbabwe. Dans sa thèse de doctorat, Barbra étudie une question pertinente et opportune à la lumière de l’implication croissante des célébrités, y compris les chanteurs pop, les stars de cinéma et les personnes très en vue et très fortunées, dans le travail humanitaire et philanthropique, attirant l’attention sur la pauvreté, les pandémies et les catastrophes dans le monde. La thèse, intitulée Celebrity Humanitarianism and the Politics of Development in Sub-Saharan Africa, cherche à répondre aux questions suivantes : quels sont les avantages et les limites des organisations humanitaires et philanthropiques de célébrités pour le développement et dans quelle mesure l’humanitarisme et la philanthropie de célébrités ont-ils contribué au développement en Afrique subsaharienne ? Ses recherches s’inscrivent dans plusieurs disciplines, notamment les relations internationales, la politique comparée, l’économie politique mondiale, les études sur le développement et l’éthique mondiale.

Au cours de ses études doctorales, Barbra a reçu avec reconnaissance la prestigieuse bourse Trillium de l’Ontario (2017-2022) parmi d’autres bourses et prix internes. Barbra a travaillé en tant qu’agent du service extérieur et possède plus de 25 ans d’expérience en diplomatie bilatérale et multilatérale. Elle a été diplomate dans divers pays et au bureau des Nations unies à Vienne, en Autriche.

————————————————————————————————————–

31 janvier 2022 – Bienvenue Ghuna Bdiwi, boursière postdoctorale Alex-Trebek!

Nous sommes heureux d’accueillir le boursière postdoctorale Ghuna Bdiwi!

Ghuna Bdiwi a été recrutée dans le cadre du projet de recherche collaboratif « Changing Orders: Shaping the Future and Securing Rights in a World in Transformation (Changement de l’ordre : Façonner l’avenir et garantir les droits dans un monde en transformation) », dont le financement par le Forum pour le dialogue Alex-Trebek a été octroyé au Centre de recherche et d’enseignement sur les droits de la personne (CREDP), au Carrefour des réfugiés, à l’Institut de recherche sur la science, la société et la politique publique (ISSP) et au Centre d’études en politiques internationales (CÉPI).

Elle travaillera sous la supervision du directeur du CREDP, professeur John Packer, et de la directrice générale du Carrefour des réfugiés, professeure Jennifer Bond, pour étudier comment garantir les droits fondamentaux de la personne face aux défis de l’ordre international fondé sur des règles.

Ghuna Bdiwi est une avocate et une militante des droits de la personne qui a exercé sa profession en Syrie et au Canada. En Syrie, sa pratique s’est concentrée sur des affaires de détention arbitraire et de torture de détenus politiques, tandis qu’au Canada, son travail juridique se concentre sur le droit des réfugiés et de l’immigration. Son travail juridique et son militantisme sont reconnus au niveau international. En effet, l’envoyé spécial des Nations unies en Syrie l’a nommée membre du comité constitutionnel syrien chargé de rédiger une nouvelle constitution pour la Syrie. Ghuna est titulaire d’un doctorat, d’une maîtrise en droit (recherche) et d’une maîtrise en common law de la Osgoode Hall Law School de l’Université York, ainsi que d’une maîtrise en droit bancaire et financier international de l’Université Montesquieu Bordeaux IV, en France.

————————————————————————————————————–

18 janvier 2022 – Nouvelle subvention pour le projet « The African Union at 20 : Pan-African Pasts and Futures »

Rita Abrahamsen et Farai Chipato ont reçu une subvention de 17 836 dollars du Conseil de recherches en sciences humaines pour le projet « The African Union at 20 : Pan-African Pasts and Futures ». L’Union africaine (UA) célébrera son 20e anniversaire en juillet 2022, offrant ainsi une occasion importante de réfléchir à la contribution et à la place de l’Afrique dans l’ordre mondial contemporain par le biais d’un atelier qui combinera une analyse théorique de la pensée et des idéologies politiques africaines avec un examen empirique des contributions africaines à la gouvernance internationale. L’atelier réunira des universitaires de renommée mondiale spécialisés dans les relations internationales et la politique africaine, basés en Amérique du Nord, en Europe et sur le continent africain.

————————————————————————————————————–

14 janvier 2022 – Félicitations à David Hughes !

Le stagiaire Alex Trebek David Hughes a accepté un poste de professeur adjoint au Collège des Forces canadiennes à Toronto. David quitte le projet Changement de l’ordre (Changing Orders: Shaping the Future and Securing Rights in a World in Transformation) après avoir entamé un travail postdoctoral à l’Université d’Ottawa en septembre 2020.

Pendant cette période, David a publié trois articles : Of Tactics, Prolonged Occupation, and the Boundaries of Legal Capabilities (European Journal of International Law); Differentiating the Corporation: Accountability and International Humanitarian Law (Michigan Journal of International Law); et Problematizing a New Form of Expansionist Ad Bellum Argument (avec Yahli Shershevsky, Vanderbilt Journal of Transnational Law). David a également publié un certain nombre d’articles plus courts sur ses recherches sur des blogs juridiques de premier plan et a présenté ces travaux lors de diverses conférences au Canada et à l’étranger.

Il a instauré l’Atelier pour jeunes chercheurs sur les déplacements forcés, qui s’est transformé en un réseau interdisciplinaire de 25 universitaires en début de carrière du monde entier qui se réunissent tous les mois pour présenter et recevoir des commentaires sur leurs travaux à venir. Avec John Packer, Professeur Neuberger-Jesin, David a co-rédigé un rapport sur la mise en œuvre de la politique de diligence raisonnable des Nations Unies en matière de droits de la personne pour le Centre d’excellence Dallaire pour la paix et la sécurité. David entrera en fonction au Collège des Forces canadiennes en janvier 2022.

————————————————————————————————————–

13 janvier 2022 – Félicitations à Farai Chipato !

Farai Chipato quittera le projet Changement de l’ordre à la fin du mois de janvier 2022 pour occuper un nouveau poste de conférencier en géographie noire à l’Université de Glasgow. Nous le remercions pour ses contributions au projet et lui souhaitons bonne chance dans son nouvel emploi.

————————————————————————————————————–

15 avril 2021 – Félicitations à David Hughes, chercheur postdoctoral Alex-Trebek, pour ses publications dans deux revues prestigieuses

Of Tactics, Illegal Occupation and the Boundaries of Legal Capability: A Reply to Ardi Imseis par David Hughes

European Journal of International Law

Something is Not Always Better than Nothing: Problematizing Emerging Forms of Jus Ad Bellum Argument par David Hughes and Yahli Shereshevsky

Vanderbilt Journal of Transnational Law

————————————————————————————————————–

1er avril 2021 – Une nouvelle bourse de recherche accordée à Rita Abrahamsen, la directrice du CÉPI, et à Farai Chipato, chercheur postdoctoral Alex-Trebek

La directrice du CÉPI, Rita Abrahamsen, et le chercheur postdoctoral Alex-Trebek, Farai Chipato, ont reçu une bourse de recherche pour évaluer comment les Forces armées canadiennes peuvent s’engager dans la compréhension internationale de la sécurité humaine. La professeure Abrahamsen et M. Chipato, Ph.D., prépareront un document pour l’Académie canadienne de la défense et le Centre d’excellence Dallaire pour la paix et la sécurité qui aborde la façon dont les perspectives non occidentales sur la sécurité humaine diffèrent des perspectives canadiennes et comment cela pourrait influer sur les forces canadiennes engagées dans des opérations de maintien de la paix et les situations d’urgence complexes.

————————————————————————————————————–

24 février 2021 – Une nouvelle bourse de recherche accordée à John Packer, Professeur Neuberger-Jesin, et à David Hughes, boursier postdoctoral Alex Trebek

John Packer, directeur du CREDP et Professeur Neuberger-Jesin, et David Hughes, chercheur postdoctoral Alex-Trebek, ont reçu une bourse de recherche pour évaluer comment les forces armées canadiennes peuvent mettre en œuvre efficacement la politique de diligence raisonnable des Nations unies en matière de droits de la personne. Le professeur Packer et M. Hughes, Ph. D., prépareront un document pour l’Académie canadienne de la défense et le Centre d’excellence Dallaire pour la paix et la sécurité qui traitera des principes juridiques qui structurent la relation entre les forces de sécurité des États d’origine et d’accueil dans les opérations de maintien de la paix et les situations d’urgence complexes.

————————————————————————————————————–

17 décembre 2020 – Appel aux participants : Atelier pour jeunes chercheurs sur les déplacements forcés

————————————————————————————————————–

14 décembre 2020 – Découvrez quelques-uns des nouveaux blogs liés à ce projet:

————————————————————————————————————–

30 septembre 2020 – Dans le cadre du projet de recherche collaborative Changing Orders financé par le Forum sur le dialogue Alex-Trebek, les quatre centres partenaires recrutent actuellement des chercheurs postdoctoraux

Le projet est intitulé “Changement de l’ordre : façonner l’avenir et garantir les droits dans un monde en transformation” et a été décerné au Centre d’études en politiques internationales (CÉPI), l’Institut de recherche sur la science, la société et la politique publique (ISSP), le Centre de recherche et d’enseignement sur les droits de la personne (CREDP) et le Carrefour des réfugiés de l’Université d’Ottawa.

Le CÉPI est très heureux d’annoncer l’embauche d’un nouveau chercheur postdoctoral, M. Farai Chipato, Ph.D. M. Chipato rejoindra le CÉPI en octobre 2020 et contribuera au projet de recherche sous la supervision de la directrice du CÉPI, la professeure Rita Abrahamsen. Bienvenue Farai!

Farai Chipato est titulaire d’un doctorat en sciences politiques de l’Université Queen Mary de Londres. Ses recherches portent sur la relation entre les donateurs internationaux de développement et les organisations de la société civile au Zimbabwe, en se concentrant sur la démocratie, la bonne gouvernance et les droits de l’homme. Son travail futur explorera les nouveaux défis africains pour l’ordre mondial contemporain, travaillant avec l’afropolitanisme pour examiner les tendances de la philanthropie et des mouvements sociaux africains. Farai est également rédacteur en chef de Review of African Political Economy.

 

 

 

 

 

 

 

CREDP et le Carrefour des réfugiés de l’Université d’Ottawa sont très heureux d’annoncer l’embauche d’un nouveau stagiaire postdoctoral, le Dr David Hughes. Il travaillera (virtuellement pour le moment!) Sous la supervision du directeur du CREDP, le professeur John Packer, et de la directrice générale de Refugee Hub, la professeure Jennifer Bond, pour étudier comment garantir les droits humains fondamentaux face aux défis de l’ordre international fondé sur des règles. Bienvenue David!

David Hughes détient un doctorat de la Osgoode Hall Law School. De 2017 à 2019, David a été chercheur Grotius à la faculté de droit de l’Université du Michigan où il a écrit sur divers sujets de droit international. Les publications qui en résultent paraissent ou sont à paraître dans plusieurs revues juridiques, notamment le Melbourne Journal of International Law, le Vanderbilt Journal of Transnational Law et le British Yearbook of International Law. Avant de commencer ses études au doctorat, David a obtenu un LL.M de l’University College London, un LL.B de l’Université de Leicester et une licence de l’Université Queen’s. Après ses études de droit, David a travaillé au Conseil de l’Europe, dans diverses fonctions pour le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés, et avec une coalition d’ONG israéliennes et palestiniennes à Jérusalem-Est.